Mathilde et Yoann, producteurs Alliances Locales à Saint-Nicolas-de-Redon

Afin de défendre l’économie locale, nos terroirs, le respect de la saisonnalité et de nos savoir-faire, partout en France près de 12 000 partenariats réunissent des petits producteurs locaux avec des centres commerciaux E. Leclerc. Sollicitée par l’enseigne de distribution dès l’ouverture de notre atelier de transformation, La Ferme Saint Yves a rejoint le mouvement Alliances Locales afin d’inciter les consommateurs à acheter des produits de la région : une belle façon de consommer responsable !

Comment la ferme Saint-Yves a-t-elle donné les glaces paysannes Saint-Yves ?

L’histoire de la ferme remonte aux années soixante. Trois générations d’agriculteurs s’y sont succédées. En 2009, mon conjoint Yoann Louët et sa maman Monique font le choix de l’agriculture biologique. Je ne suis pas issue du monde agricole, mais mon métier ne correspondait plus à mes valeurs et créer des glaces paysannes artisanales avec le lait bio de notre ferme était un projet commun et un retour aux sources, pour moi qui avais fait de nombreuses saisons chez les glaciers de la côte Bretonne, notamment au Pôle Nord à Piriac-sur-Mer, un glacier très réputé dans la région. Installée en 2018 sur la ferme, nous produisons aujourd’hui des crèmes glacées, des sorbets, des vacherins et desserts glacés et, depuis peu, des crèmes dessert à destination de la restauration collective.

Pourquoi avoir fait le choix de l’agriculture biologique ?

C’était une question de respect du vivant, de la terre et de la biodiversité, tout simplement. Mais aussi de celles et ceux qui la cultivent et en prennent soin, et bien-sûr du consommateur. Notre volonté a toujours été de proposer des produits de qualité, bio et locaux. De plus, contrairement à l’agriculture dite « conventionnelle » (comprendre : industrielle), l’agriculture bio est à taille humaine. Elle apporte une réelle valeur ajoutée aux petites fermes et crée de l’emploi local. Elle nous permet, surtout, de rester autonomes puisque toute l’alimentation de nos vaches est produite sur place, sans intermédiaires extérieurs. Nous cherchons sans cesse à cultiver de bonnes pratiques. Ainsi, le bien-être animal est essentiel tout comme l’est le bien-être au travail. Nous sommes d’ailleurs très engagés auprès du CIVAM 44, le Centre d’initiatives pour valoriser l’agriculture et le milieu rural, à travers des groupes d’échanges entre agriculteurs. Je suis très engagée dans un groupe d’agricultrices afin d’échanger sur les problématiques liées aux problématiques de genre dans nos métiers et pour faire évoluer les mentalités à ce sujet.

Qu’est-ce qu’une glace « paysanne » ?

Un glace paysanne est un produit fermier de haute qualité, fabriqué avec un savoir-faire unique et dans mon cas, certifié bio. Formée auprès de grands chefs glaciers (Gérard Taurin, Chef chez Le Nôtre ou Luc Debove, Chef pâtissier à l’École Ducasse, tous deux Meilleurs Ouvriers de France), je suis membre de la Confédération Nationale des Glaciers de France (CNGF). Toutes mes recettes sont créées de A à Z dans mon atelier, avec des ingrédients bio majoritairement locaux, régionaux ou français, à l’exception de ceux qui ne se trouvent pas sur notre territoire comme la vanille, le café ou le cacao, mais toujours bio et issus du commerce équitable. Certains fruits frais sont cueillis directement dans le jardin familial, comme les fraises ou la menthe. C’est aussi ce qui fait la particularité des glaces artisanales : chaque récolte est différente, avec un taux de sucre variable impliquant d’adapter ses recettes pour maintenir la régularité du produit.

Après plusieurs années, que vous apporte le partenariat Alliances Locales ?

Ce partenariat nous apporte une importante visibilité auprès des consommateurs de la région Grand-Ouest. Il nous permet de promouvoir notre production, de mettre en avant nos valeurs et nos savoir-faire. Avec l’hypermarché Leclerc de Saint-Nicolas-de-Redon, les circuits ultra-courts permettent une grande réactivité, puisque je peux livrer très rapidement en cas de rupture de stock. C’est un partenariat équilibré, avantageux et très juste, pour notre ferme comme pour nos clients.

Le contact direct avec le consommateur est au cœur de notre engagement

Le contact avec le client est primordial ! L’implantation locale, l’humain, c’est notre raison d’être, notre ADN ! Et ça fait toute la différence. Lors des dégustations en magasin, les rencontres avec les clients locaux nous permettent de faire connaître notre travail et donnent toujours lieu à des échanges enrichissant. J’ai besoin de ce contact avec les consommateurs pour faire évoluer mes produits et mes recettes !

Cette interview a été réalisée en partenariat avec l’enseigne de grande distribution E. Leclerc. Pour découvrir d’autres producteurs locaux associés dans cette démarche responsable près de chez vous, consultez le site Alliances Locales.

Nos points de vente près de chez vous

Photographie de couverture : © Jean-Luc Luyssen pour E. Leclerc.